Inhalt

Veysonnaz, Mont-Noble et Sion vont lancer une étude de fusion
6. April 2021

Les autorités de Veysonnaz et de Mont-Noble ont officiellement sollicité la Ville de Sion pour réaliser une étude de fusion. Le conseil municipal sédunois a répondu favorablement à leurs demandes qui s’inscrivent dans sa vision stratégique de développement régional pour faire de Sion la Capitale suisse des Alpes. L’objectif est de soumettre au vote populaire un projet de fusion d’ici la fin de la législature. Des contacts vont se poursuivre avec les communes environnantes pour évaluer leur intérêt à participer à cette démarche.

En août 2020, la Ville de Sion a présenté son intention stratégique pour les 30 prochaines années. Misant sur un développement à l’échelle du Valais central, le conseil municipal a invité les communes environnantes à prendre part à ce projet ambitieux. Cet appel a trouvé un premier écho favorable auprès des communes de Veysonnaz et de Mont-Noble. Leurs autorités communales ont officiellement sollicité la Ville de Sion pour réaliser une étude de fusion. Le conseil municipal a répondu favorablement à leurs demandes.

Un comité de pilotage réunissant les présidents, vice-présidents et secrétaires municipaux des communes concernées a été mis sur pied. Il sera accompagné par une société de conseil. La population sera évidemment associée à ces travaux, à travers une démarche participative. L’objectif est de soumettre au vote populaire un projet de fusion d’ici la fin de la législature.

Les présidents des communes demanderesses se montrent confiants et rappellent les démarches déjà entreprises en vue d’une fusion. « Lors du vote consultatif organisé le 29 novembre dernier, la population a massivement approuvé le principe d’une fusion et porté son choix sur Sion. Le résultat clair de ce scrutin nous conforte dans notre stratégie et nous amène tout naturellement à poursuivre le processus avec la Ville de Sion », souligne Patrick Lathion, président de Veysonnaz. Même analyse pour le président de Mont-Noble, Bernard Bruttin. « Dans le cadre de la stratégie 2015/2025 et, selon le sondage organisé par la commune en 2018, une majorité s’est dégagée en faveur d’une fusion avec Sion. Nous avons mandaté SEREC qui a établi un rapport d’opportunité que notre conseil a approuvé à l’unanimité en août dernier. Pour assurer son avenir, maintenir voire développer son infrastructure, notre commune est trop petite pour assumer seule les tâches futures toujours plus exigeantes et complexes ».

Le lancement de ce processus de fusion réjouit le conseil municipal de Sion. « Ces deux premières demandes s’inscrivent dans notre intention stratégique de faire de Sion la Capitale suisse des Alpes », confirme le président de Sion, Philippe Varone. La Ville de Sion va poursuivre le dialogue avec les communes voisines afin d’évaluer leur intérêt à participer à cette démarche.
 

Sion, le 6 avril 2021

 

Personnes de contact :

Zugehörige Objekte