Inhalt

Sion boucle ses comptes 2020 dans les chiffres rouges
7. June 2021

L’exercice 2020 a été fortement impacté par le COVID-19 et boucle sur une perte de 1,96 millions de francs. Ce résultat négatif s’explique par une baisse des revenus et des recettes fiscales et une augmentation des dépenses liées à la pandémie. Malgré ce contexte défavorable, Sion a pu maintenir les investissements prévus au budget. Sa situation financière reste solide, avec une fortune brute de plus de 160 millions de francs.

Les comptes 2020 de la Ville enregistrent un excédent de charges de 1,96 million de francs, soit
2,37 millions de moins que ce qui avait été budgété. Les investissements sont autofinancés à 85,9%. Le total des charges s’élève à 226,41 millions de francs et les revenus financiers à 224,45 millions. « Les comptes 2020 ont été fortement impactés par le Covid-19. Ils sont évidemment moins bons que budgétés. Cependant, notre situation financière demeure saine. Nos charges de fonctionnement sont parfaitement maîtrisées et nous avons pu maintenir des investissements à un niveau élevé », analyse Philippe Varone, président de Sion.


Effet COVID-19

L’impact du Covid-19 est estimé à environ 3 millions de francs.

  •  En cours d’année, des moyens financiers supplémentaires, à hauteur de 770'000 francs, ont été alloués afin de soutenir les personnes et les institutions les plus impactées par la crise ainsi que pour accompagner la réouverture des magasins, boutiques et restaurants durant l’été 2020.
  • Les restrictions en vigueur ont aussi privé la Ville de Sion de certaines recettes (entrées piscines, taxes aéroportuaires, redevances d’utilisation du domaine public).
  • Nous avons également tenu compte de l’incidence économique de cette crise sur la projection de la taxation fiscale 2020.

 

Recettes fiscales plus faibles que budgétées

Les recettes fiscales s’élèvent à 119,52 millions, inférieures de 1,21 million par rapport au budget.

  •  Au niveau des personnes physiques, l’impôt sur le revenu et la fortune est inférieur au budget de 2,47 millions de francs.
  • L’impôt sur le bénéfice et le capital des personnes morales a, quant à lui, diminué de 700'000 francs par rapport au budget.
  • En revanche, bonne surprise sur l’encaissement des impôts spéciaux qui sont supérieurs de 1,61 million au budget.

L’estimation des recettes fiscales 2020 tient compte des effets de la première tranche de la réforme fiscale cantonale et, comme mentionné ci-dessus, de la diminution des recettes fiscales due à la pandémie de COVID-19.

 

Excellent résultat sur l’énergie

Au fil du temps, la Ville a acquis de nombreuses participations dans les aménagements hydroélectriques de la région. En 2020, l’activité achat-vente d’énergies de partenaires a généré un bénéfice supplémentaire de 980'000 francs par rapport au budget. Cette situation s’explique principalement par une forte diminution des charges de partenaires.

 

Haut niveau d’investissement maintenu

Le total des dépenses d’investissements se monte à 28,08 millions de francs, celui des recettes d’investissements à 3,89 millions. Parmi les investissements réalisés en 2020, on peut citer :

  • l’agrandissement et la rénovation de la crèche-nurserie « la Pouponnière »,
  • le début des travaux d’agrandissement du centre scolaire de Champsec,
  • la poursuite de la réfection de la piscine de plein air de la Blancherie,
  • la transformation complète de la maison de quartier des Scorpions à Châteauneuf,
  • la requalification des aménagements urbains de certains quartiers (avenue du Midi, rue de Condémines, rue de la Blancherie , etc.).

 

Evolution de la dette et de la fortune

La marge d’autofinancement s’élève à 20,78 millions de francs (- 1,55 million par rapport au budget). Cela permet à Sion de financer 85,9% des investissements. Fin 2020, l’endettement net cumulé de la Ville de Sion s’élève à 86,17 millions. La fortune brute s’élève toujours à plus de 162,08 millions au 31 décembre 2020.

 

Une bonne santé financière confirmée

Les indicateurs financiers de l’Etat du Valais confirment la bonne santé financière de la
Ville de Sion. Sion obtient en effet 22 points sur 25 possibles.

  • Un bon degré d’autofinancement de nos investissements (85,9% / 4 points) ;
  • Une capacité d’autofinancement satisfaisante (9,5% / 3 points) ;
  • Un taux des amortissements ordinaires suffisant (10,6% / 5 points) ;
  • Un endettement net faible (Fr. 2'483.- par habitant / 5 points) ;
  • Un très bon taux du volume de la dette brute (134,7% / 5 points).

 

Des prochains exercices compliqués

« De cette année 2020 marquée par le Covid-19, je retiendrai la résilience de notre administration. Les collaboratrices et collaborateurs ont su faire preuve de flexibilité et de créativité. Grâce à eux, nous avons pu maintenir l’ensemble de nos prestations publiques et réaliser la quasi-totalité des investissements prévus au budget. Les prochains exercices s’annoncent compliqués. Comme la plupart des collectivités publiques, Sion s’attend à une diminution importante de ses recettes, notamment fiscales. Mais encore une fois, notre situation patrimoniale est solide, ce qui nous permet d’envisager l’avenir avec confiance », souligne Philippe Varone.

Les comptes 2020 de la Ville de Sion seront soumis au conseil général lors du prochain plenum, le 15 juin prochain.

 

Sion, le 7 juin 2021

 

Personnes de contact :

Zugehörige Objekte

Name
Communiqué Download 0 Communiqué