Inhalt

Cour de Gare : pose de la première pierre
6 octobre 2021

Une étape importante a été franchie aujourd’hui dans la transformation urbanistique, architecturale, commerciale et culturelle de la Ville de Sion. La pose de la première pierre de Cour de Gare marque en effet la naissance d’un nouveau quartier, qui jouera le rôle de pivot et sera un pont entre la ville du XXe et celle du XXIe siècle. En présence des représentants de Credit Suisse Fondation de placement, de la Ville de Sion, du développeur du projet et de l’entreprise générale, la cérémonie a marqué un tournant dans ce projet.

Des années de patience, de réflexion, d’élaboration et de coordination permettent de voir prochainement sortir de terre un quartier flambant neuf, alliant logements et commerces, mobilité douce et liaison routière, culture et tourisme.

L’aboutissement du projet est très attendu pour la Ville de Sion, comme l’a rappelé son président, Philippe Varone : « La pose de la première pierre de Cour de Gare marque en effet la naissance d’un nouveau quartier, qui jouera le rôle de pivot et sera un pont entre la ville du XXe et celle du XXIe siècle (Ronquoz 21). Au-delà de cet enjeu urbanistique, Cour de Gare va nous permettre de nous doter d'une salle de concerts et de congrès, très attendue par tous les mélomanes. Elle va également permettre de renforcer les synergies avec le Campus Energypolis. »

« Lors de la phase d’examen du projet, nous avons réalisé que ce projet de développement possédait un grand potentiel : en effet, par la mixité des affectations, par le volume d’investissement et par le placement équilibré de ces huit bâtiments, c’est non seulement un projet intéressant de construction de lotissement, mais ce sera aussi la naissance d’un nouveau quartier près de la gare dans la capitale du Valais », a ainsi expliqué Conradin Stiffler, manager du portefeuille en Romandie du groupe de placement CSA Real Estate Switzerland. Ce nouveau quartier permet ainsi de renforcer la présence et le portefeuille de la fondation en Suisse romande.

Enfin, Paul Epiney, Président du groupe Comptoir Immobilier, développeur du projet pour « Cour de Gare SA », a rappelé que ce projet était l’aboutissement du mandat d’étude parallèle, remporté par le bureau d’architectes valaisan BONNARD & WOEFFRAY, auquel a été associé le bureau Philippe MEIER, avant de détailler la composition du futur quartier, constitué de huit immeubles :

  • 302 appartements, du studio au 4,5 pièces
  • 12 000 m2 de bureaux
  • 5 700 m2 de surfaces commerciales dites « retail »
  • 1 hôtel de 119 chambres avec restaurant
  • 1 salle de concert et de congrès de 580 places
  • 625 places de parking sous-terrain ainsi que des dépôts pour les commerces notamment

 

Ainsi, la pose de la première pierre donne le signal de départ pour la construction, à proprement parler, des fondations et des bâtiments. Après la période de terrassement, de fouilles et de dépollution du site, afin de sécuriser entièrement la zone, la phase concrète des travaux débute. Celle-ci devrait s’étendre sur une période de trois ans. Le groupe Comptoir Immobilier est en charge de la commercialisation des bureaux et surfaces commerciales qui a débuté, tout comme de la location des logements qui elle, débutera environ 15 mois avant la livraison des immeubles.

 

Toutes les informations se trouvent sur le site courdegare.ch.

Objets associés

Nom
Communiqué Téléchargement 0 Communiqué